Les grands projets de la commune : un nouvel hôtel de ville, un cinéma et une salle polyvalente au programme

Les grands projets de la commune : un nouvel hôtel de ville, un cinéma et une salle polyvalente au programme
 
Bientôt de nouveaux bâtiments publics (cinéma et salle polyvalente) et une nouvelle mairie à la place de l’ancienne école de garçons implantés sur le site de l’actuel parking de l’Étang.
 
« L’équipe municipale a décidé de faire évoluer les équipements publics afin de répondre aux besoins présents et futurs et c’est un grand projet en 2 phases qui conservera l’authenticité́ et tout ce qui fait l’attrait de notre village», rappelle Philippe Egg, le maire, qui poursuit « qu’il n’est pas question de « Lourmariné » Cucuron », rassurant ainsi les quelques rares habitants inquiets de l’afflux important de touristes les mois d’été comme on peut le constater à Lourmarin. Les travaux d’embellissement actuels (2 100 000 € HT) qui concernent le tour de L’Etang, le cours Pourrières et la rue de l’intendant Général Deranque, font partie de la phase 1 de ces grands travaux dont le financement a été budgété par les élus.
 
Déplacement de la mairie à l’ancienne école de garçons
 
« La mairie actuelle (L’hôtel de Bérard du Roure qui date du XVIIème siècle- ndrl) est un véritable gouffre financier et il y a nécessité de la transférer sur un nouveau site (l’ancienne école communale) compte tenu de son inadaptation aux besoins actuels, de lourds travaux indispensables et urgents et de l’impossibilité de rendre ce bâtiment véritablement accessible aux personnes à mobilité réduite. Ainsi, la nouvelle mairie se situera sur les hauteurs du site qui regroupe le nouveau cinéma (120 places), une salle polyvalente et un parking semi-enterré », explique Jean Yves Riou, 1er adjoint. 
Le permis de construire est déposé mais il reste le financement (estimation 3 900 000 € HT) qui n’est pas encore totalement acquis. « On a déjà obtenu quelques financements et d’autres dossiers sont en cours, et rappelons-le, les travaux de cette 2e phase ne se feront que si l’ensemble des subventions sont réunies », conclut le maire, qui précise que « si ce projet ne devait pas aboutir, le cinéma le Cigalon restera dans les locaux actuels ». Histoire de rassurer les cinéphiles inquiets après des rumeurs de fermeture infondées, de voir cette importante structure culturelle disparaître.
 
La Provence – Alain CARLE

DERNIERES ACTUS

Salon de l’emploi

Evènement | Salon de l’emploi COTELUB  Vous êtes une entreprise implantée sur une des 16 communes de COTELUB ?  Vous recrutez ou prévoyez de le faire prochainement

Suite >

DERNIERS TRAVAUX