RÉPONSE DES ÉLUS DU GROUPE MAJORITAIRE AU TRACT « NOTRE BIBLIOTHÈQUE EN DANGER !»

La bibliothèque municipale de Cucuron a été gérée et animée par une même personne pendant 28 ans. À son départ à la retraite, fin juillet 2017, son successeur, après une année de présence, nous a quitté début octobre 2018. Une nouvelle bibliothécaire a exercé ses fonctions d’avril 2019 à mi-avril 2022. La personne en poste actuellement, est arrivée le 13 juillet 2022. Elle ne souhaite pas renouveler son contrat et nous quittera au 31 mars prochain. Pendant cette dernière période, des voix se sont élevées afin que nous pérennisions cet emploi. Nous, élus, devons gérer la commune.
Or, à ce titre, il nous appartient de nous assurer qu’il y a adéquation entre la personne et le poste à pourvoir avant de titulariser l’intéressé. Nous poursuivons notre démarche de recrutement.

Précisons également que notre agent d’accueil du secrétariat de mairie est restée, en appui (aide-bibliothécaire), à temps partiel d’août 1999 jusqu’au 30 septembre 2017. Sa connaissance du fonctionnement de la structure ainsi que celle du logiciel « Orphée » utilisé lui permettent d’intervenir à nouveau sur le site.

Dans le cadre de l’organisation de notre bibliothèque, une première évolution avait conduit, il y aune douzaine d’années, à la demande de la  bibliothécaire, à réduire l’espace consacré. Pour elle, le tiers des ouvrages existants devait être retiré, un second tiers conservé en réserve, et ainsi, seuls les livres « vivants » devaient subsister dans le local et être mis en valeur. C’est ce qui a été réalisé, et la surface rendue disponible a permis d’accueillir l’Office de Tourisme.

Dans notre démarche, nous devons prendre en compte un certain nombre de paramètres.

Selon une étude du ministère de la Culture, le nombre d’inscrits dans les bibliothèques continue de baisser. « La part des 15 à 19 ans inscrits en bibliothèque a été divisée par deux de 40 % à 20 % en vingt ans. Ce mouvement concorde avec une diminution de la lecture de livres dans l’ensemble de la population ».

Nous devons intégrer les apports du numérique et plus spécialement l’externalisation des
connaissances via Internet, le téléchargement et la diffusion en streaming, sans oublier l’impact des liseuses électroniques.

Notre objectif est de maintenir un service de qualité, et qui reste adapté aux besoins réels.

Nous nous sommes, bien entendu, efforcés de maintenir un temps d’ouverture et des horaires
adaptés aux attentes de la population. De plus, des horaires sont réservés au public scolaire (sur périodes de travail interne et donc hors permanences habituelles).

Il nous a été également reproché de porter le tarif annuel d’adhésion de 6 à 10 €. Il faut savoir raison garder : une augmentation qui permet à une famille de consulter un nombre important d’ouvrages pour la somme de 0,83 € par mois ne nous semble en rien exagérée et  pénalisante !

Comme le Tourisme est devenu une compétence de la communauté de communes, demain la
modernisation des bibliothèques et leur évolution vers le concept de médiathèque pourrait être
l’œuvre de notre intercommunalité.

DERNIERES ACTUS

Salon de l’emploi

Evènement | Salon de l’emploi COTELUB  Vous êtes une entreprise implantée sur une des 16 communes de COTELUB ?  Vous recrutez ou prévoyez de le faire prochainement

Suite >

DERNIERS TRAVAUX