La maison de retraite « l’Age d’Or » espère s’agrandir

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
La maison de retraite « l’Age d’Or » espère s’agrandir
Vendredi 23 avril, lors de sa venue au centre de vaccination de Cucuron, Christine Hacques sous-préfète de l’arrondissement d’Apt s’est rendue en visite à la maison de retraite « l’Âge d’Or » accompagnée de Philippe EGG, Maire de la commune et Jean-Yves RIOU, 1er Adjoint.
Christelle GAY, directrice de l’établissement a évoqué lors de cette rencontre la nécessité de voir aboutir le projet de reconstruction de l’EHPAD, afin de pouvoir accueillir et héberger les personnes âgées vulnérables et dépendantes dans le confort standardisé de notre époque. « L’objectif tant des élus que de la population a toujours été́ de maintenir une maison de retraite à Cucuron afin de pouvoir continuer d’accueillir les personnes âgées dépendantes, notamment de la commune, et donc de conserver les emplois sur le village » a rappelé Philippe EGG, maire de Cucuron et président du conseil d’administration.
Une étude de précédente avait conclu à la faisabilité d’une opération sur une parcelle de terrain au Nord Est du cœur de ville. Le terrain devait être acquis par l’EHPAD (en 2015), puis par délibération du conseil municipal ( 2018), la mairie avait décidé d’acquérir le terrain afin de le mettre à disposition de l’EHPAD suivant des modalités qui restaient à définir. Malheureusement, l’étude hydraulique a révélé de nouvelles contraintes ne permettent plus d’envisager la construction de l’EHPAD sur ce terrain.
Nouveau scénario pour un EHPAD de 70 lits
Le premier projet conduisant à la réhabilitation du bâtiment du XVIIème et de reconstruction sur le bâtiment du XIXème avait été exploré en 2008, mais représentait un coût et des travaux trop importants. Il est apparu que parmi tous les scénarios étudiés, celui d’une restructuration légère du bâtiment principal actuel complétée par la création d’une aile neuve dédiée à l’hébergement, n’avait pas été étudiée.
Il a donc a été décidé d’approfondir cette piste de réflexion et l’assistant à maîtrise d’ouvrage a été missionné dans ce sens, pour réaliser une étude approfondie de la faisabilité et du coût financier. Cette étude, réceptionnée tout récemment par la direction, démontre la possibilité de réaliser cette rénovation et une extension, pour la création d’un EHPAD de 70 lits, selon l’autorisation et le projet initial, tout en respectant les contraintes du PLU.
Le temps est compté
Un arrêté conjoint du 26 janvier 2017, du Département du Vaucluse et de l’ARS a limité à 5 ans l’autorisation de fonctionnement de l’établissement. La perspective d’opération de travaux pour l’établissement de Cucuron est un projet décisif, qui permettra ou non la poursuite de l’activité à échéance du 26 janvier 2022, date de fin d’autorisation.
Dans les suites de cette phase de faisabilité, la prochaine étape est la validation de ce projet de rénovation-extension par les organismes de tutelles. Le Conseil d’Administration, a quant à lui, déjà validé le concept du projet, permettant de répondre aux besoins de places en EHPAD public sur le territoire tout en la place aux aînés au cœur du village.
A l’occasion de cette visite, l’équipe de la mairie et la direction, ont exprimé le souhait de pouvoir compter sur le soutien de la Sous-préfète pour permettre l’aboutissement de ce projet. Le « Nous ne remercierons jamais assez Alain MILON, sénateur de Vaucluse et Suzanne BOUCHET conseillère départementale du canton qui, dès son élection, a défendu le dossier afin d’assurer le maintien de la maison de retraite de Cucuron », conclut Jean Yves Riou, 1er adjoint .. A.C.
Photo AC ; Lors de la visite de Christine Hacques sous-préfète en compagnie du maire du 1er adjoint et de la directrice de l’EHPAD

DERNIERES ACTUS

Les bruits de voisinage

Rappel  concernant la réglementation contre les bruits de voisinage Nous mentionnons ici un extrait  de l’Arrêté n°SI 2004-08-04-210-DDASS relatif à la lutte contre les bruits

Suite >

DERNIERS TRAVAUX